1 de 4

Celina KRESS, Ingénieure-architecte, docteure en histoire, chargée de cours et chercheuse au Center for Metropolitan Studies, TU Berlin

Gross-Berlin Unlimited? De la croissance urbaine à la nouvelle connectivité ville-campagne

Après des décennies de stagnation, la population de Berlin croît à nouveau rapidement. Le développement récent rappelle des dynamiques, aspirations et visions du début du 20e siècle. Berlin était alors un "retardataire" comparé à Londres et Paris. Et alors que toute sorte d’images présentaient les métropoles comme des terribles molochs, des pieuvres absorbant les traditions terriennes et rurales dans leur incessante croissance, Berlin suscitait une série de discussions sur son management, sa gouvernance et sa configuration (Gestalt). Architectes et urbanistes essayaient alors de dompter le monstre avec des schémas intégrés destinés à mieux organiser, réguler et embellir l'espace construit. L'urbanisme en tant que jeune discipline nouvelle gagnait en stature avec deux perspectives complémentaires : les avocats de l'urbain mettaient l'accent sur l'innovation et le pouvoir créatif de la ville, alors que les régionalistes visaient à mélanger l’urbain et le rural afin d’amenuiser la violence d'une croissance urbaine rapide. Avant la Première Guerre mondiale, c’est plutôt un esprit de collaboration entre ces deux positions qui caractérisait la pratique urbanistique. Mais au cours du 20e siècle, une polarisation nette a paru : après des décennies de domination du paradigme fonctionnaliste, la doctrine de la ré-urbanisation est devenue le standard, notamment dans le dernier quart du 20e siècle.

On peut alors émettre l'hypothèse selon laquelle les défis environnementaux, sociaux et culturels –autrement ditl' "âge urbain" – demandent un nouveau cadre, eu égard auxrelations complexes et aux qualités complémentaires de l'urbain et du rural. L'interrelation et l'interaction entre les traits urbains et ruraux en urbanisme nous incitent à imaginer une nouvelle Connectivité Urbain-Rural ; ou encore, le nouvel Espace Urbain-Rural fondé sur et produit par une interaction/coopération sociale et matérielle, à l’exemple du Grand Berlin qui né en 1920 par la fusion de Berlin avec les principales villes avoisinantes. Le centenaire de ce tournant urbain important en 2020 nous invite a jeter un regard frais sur les aspects urbains et ruraux de cette grande région métropolitaine.

Celina Kress est architecte-ingénieur et chercheur associé au Centre d'études métropolitaines de l'Université Technique de Berlin. Elle a été professeur invité en Histoire et culture métropolitaines à la HafenCity Université de Hambourg en 2013 et professeur invité en Histoire de projet et théories urbaines de l'Université des sciences appliquées d'Erfurt en 2014-2015. Elle a co-fondé le groupe de projets pour la culture urbaine et la ville BEST à l'interface entre communication spatiale, architecture et développement urbain. Celina Kress est membre du comité de la Société allemande pour l'histoire urbaine et la recherche sur l'urbanisation et chargée de communication de la sa section de l'Histoire de la planification.