Plan directeur

Plan Directeur

1935

Non réalisé

Programme : Plan d’urbanisme
Localisation :
Ville de Genève
Collaboration :
Service d’urbanisme du Département des Travaux Publics
Maître d’ouvrage :
État de Genève

Le Plan Directeur participe d’un objectif de grande portée: celui de créer les conditions fondamentales au développement rationnel et économique de la ville par un complet rajeunissement de ses réseaux et de son tissu. A la fois véhicule de principes et outil de planification systématique, il a été pensé comme un instrument de gestion à long terme du développement urbain.

À cette fin, il propose un canevas de référence souple, fondé sur un dispositif sériel, mais aussi flexible qui réalise un double idéal d’uniformité et de variété:

  • Uniformité: le maillage bâti répétitif et homogène constitué de bâtiments rectilignes posés parallèlement définit une ville a-topique. Dans le contexte de l’époque, homogénéité et standardisation répondent, sur un plan pratique, à la rationalité de la production industrielle du bâti. Au niveau symbolique, ils affirment sentiment communautaire, idéal universaliste, égalité des droits.
  • Variété: la grille irrégulière déterminée par le réseau des routes s’adapte à la discontinuité de la topographie. Par là elle ancre la ville nouvelle à son territoire. Les espaces libres développés en bandes continues qui se dilatent et se rétrécissent pour encadrer des vues ou accueillir des objets isolés multiplient les dispositifs de différenciation. Il y a reconnaissance et valorisation de l’essence du site. Au niveau symbolique, mis en exergue du singulier, de l’exceptionnel.