Métaboliser les invisibles

Matthias Armengaud, Marc Armengaud, Martin Rein-Cano et Dieter Dietz

ressources – réseaux – ville lente – sous-sol – nuit

Matthias Armengaud et son équipe osent inverser le regard en analysant les territoires de l’invisible, c’est-à-dire les réseaux sous toutes leurs formes ( réseaux sociaux, réseaux d’usagers, réseaux d’infrastructures ) et leur potentiel. Il s’agit notamment de mettre en avant les interactions, les seuils d’efficacité, les économies d’échelles et la gouvernance des réseaux. Les outils proposés iront d’un Atlas dessinant les paysages des Invisibles, à des modélisations de leurs interactions.

Équipe:

Gestion de projet:

Experts, dirigés par Marc Armengaud:

Bureaux d'études:
  • Olivier Arquie, ALTO STEP
  • Laurent Perusat, AIA life designers
  • Grégory Houillon, BG Ingénieurs Conseils

Équipe de projet, dirigée par Matthias Armengaud:

  • Bérénice Gentil, urbaniste-architecte paysagiste, AWP agence de reconfiguration territoriale
  • Charles Bouscasse, urbaniste-architecte paysagiste, AWP agence de reconfiguration territoriale
  • Laureline Guilpain, urbaniste-architecte paysagiste, AWP agence de reconfiguration territoriale
  • Maria Fernandez, architecte, TOPOTEK 1
  • Alizée Daguzan, architecte, TOPOTEK 1
  • Jean Lafontaine-Carboni, doctorant, EPFL-ALICE
  • Aurélie Dupuis, doctorante, EPFL-ALICE